Vous êtes allergiques aux acariens ? Vous voulez vous prémunir contre les punaises de lit ?
Vous désirez simplement protéger votre literie des liquides et souillures ?
Nous avons les housses qu'il vous faut ...  Nous pouvons vous aider ...
 

Housses pour literie antiacariens et anti-punaises de lits. Efficacité éprouvée en laboratoire, Recommandées par les allergologues, Garantie longue durée, Confort et protection maximale

À lire ... La guerre aux acariens, article leSoleil 9 février 2013, section Maison

Pour la période de pollen, 10% de rabais. Notre meilleure promo de l'année.
De plus obtenez le transport gratuit avec l'achat de $175 et +. La promotion se termine le 31 août 2017.
Les prix indiqués sont déjà réduits. Une seule promotion applicable à l'achat. Non valide pour les achats antérieurs.

Foire aux questions - allergies, acariens, punaises et autres questions.


Que sont les acariens ?

Qu’est ce qui provoque la réaction allergique ?

Que peuvent y changer les housses ?

Quelles autres mesures peuvent m’aider à me défendre contre ces allergènes ?

Vos housses  ont-elles subi un traitement anti-acariens ?

Qu’est-ce qui distingue vos housses les unes des autres ? 

Faut-il laver les housses neuves avant de les utiliser ? 

Les housses doivent-elles être lavées souvent ?

Quand le lavage des housses s’impose-t-il sans tarder ? 

La housse imperméable Médik Elite rend-elle inutile l’alèse ou le piqué ?

Est-il nécessaire de couvrir aussi la couette ?

Est-il nécessaire de couvrir le sommier ?

Que sont les punaises de lit ?

Vos housses anti-acarien sont adaptées pour les punaises ? Que veut dire ici « adaptées » ?

Quelles mesures préventives puis-je prendre contre les punaises de lit ? 

Que faire s’il y a des punaises chez moi ? Dois-je jeter mon matelas ?

Puis-je procéder à l’extermination moi-même ?

Et s’il restait des punaises ? Comment les empêcher d’accéder au lit ?

Qu'est-ce qu'un masque respirateur N95 ?

 

 

 

Haut de la pageQue sont les acariens ?

 

Les acariens de poussière (Dermatophagoides pteronyssinus), à l’origine des réactions allergiques, sont des araignées microscopiques. Leur durée de vie moyenne est de 60 à 80 Jours. Les acariens se nourrissent de moisissures et de nos débris de peau morte (squames). Ils aiment vivre dans nos matelas et nos oreillers où ils trouvent les conditions de chaleur et d’humidité idéales  pour se reproduire rapidement.

 

 

Haut de la pageQu’est ce qui provoque la réaction allergique ?             

 

Ce n’est pas l’acarien lui-même mais ses déchets, c’est-à dire les déjections et les débris d’acariens morts. « Les acariens peuvent pondre jusqu’à 300 œufs dans leur courte vie et évacuer jusqu’à 200 fois leur poids entier en excréments » (Compétences Médicales Supplément N°4 – 1996).

Avec la chaleur de l’été et l’humidité, les acariens prospèrent et prolifèrent. À l’arrivée de l’automne, dans les pièces closes et chauffées, l'air s’assèche et les acariens ont la vie plus dure. Mais leurs nombreuses déjections (d'un diamètre d'environ 10 μm)  se désintègrent alors, sous l’effet du chauffage, en une multitude de microparticules. Le matin, quand la chambre est ensoleillée, en faisant ou défaisant le lit, on peut observer ces fines poussières au soleil. Aujourd’hui, c’est près d’une personne sur quatre qui est allergique à ces poussières.

 

 

Haut de la pageQue peuvent y changer les housses ?

 

Un seul acarien émet 20 déjections  par jour en moyenne, et un matelas peut abriter deux millions d’acariens. À cela s’ajoutent les résidus de millions d’acariens morts. C’est dire qu’un matelas ne tarde pas à être plein de ces micropoussières d’acariens. Dès qu’on s’assoit dessus, il réagit comme un soufflet, et en expulse quelques milliers dans l’air. En enveloppant matelas, oreillers et couette de bonnes housses anti-acariens, on coupe à la source ces émissions de poussière. L’air intérieur s’assainit. Les symptômes s’atténuent. En quelques jours, on voit vite la différence.

 

Les housses soulagent également les enfants souffrant de rhinite allergique et les préservent de développer un asthme chronique. Elles diminuent aussi les symptômes de l’asthme allergique et l’empêchent de s’aggraver. De même pour tous les symptômes reliés à une allergie aux acariens : sinusite, conjonctivite, laryngite, dermatite atopique (eczéma). Les housses améliorent la qualité du sommeil, aident à réduire la consommation de médicaments, contribuent à réduire le taux d’absentéisme à l’école et au travail, et permettent globalement une meilleure qualité de vie.

 

 

Haut de la pageQuelles autres mesures peuvent m’aider à me défendre contre ces allergènes ?

 

Elles se ramènent surtout à l’éviction : réduire l’exposition aux poussières allergisantes et faire le maximum pour diminuer la quantité d’acariens. Il existe une corrélation entre la réduction de la charge allergénique et l’amélioration clinique. Les housses constituent évidemment la première mesure à prendre, et la plus logique. Cependant, les housses ne sont efficaces qu’à condition d’appliquer aussi certaines mesures de gros bon sens.

 

Le contrôle de l'environnement est de rigueur. Dans une chambre où le taux d’humidité est de 85%, les acariens mangent 5 fois plus et produisent 5 fois plus de déjections. Il faut aérer la chambre à coucher le plus fréquemment possible, maintenir un taux d’humidité relative inférieur à 50% et une température sous les 20 degrés. Procurez-vous un hygromètre. Il suffit d’une baisse du taux d'humidité de 5% pour qu’il y ait six fois moins d'acariens. Lorsque le taux d’humidité est de 40% et moins, les acariens ne peuvent se reproduire ni même survivre.

 

Il faut aussi tout faire pour éliminer la poussière et les nids à poussière, remplacer, si possible, les meubles rembourrés par des canapés lisses (cuir ou skaï), préférer les sols lisses et lavables aux tapis et moquettes, les stores vénitiens lavables aux rideaux épais, les meubles fermés aux étagères et bibliothèques ouvertes, les draps synthétiques aux draps en flanelle, ranger ou écarter peluches, bibelots et vieux livres, laver sa literie à l’eau chaude une fois par semaine, passer régulièrement l’aspirateur (plutôt qu’un balai) en portant un respirateur N95 (disponible en quincaillerie), utiliser si possible un aspirateur avec filtre HEPA ou un aspirateur central dont l’évacuation se fait à l’extérieur.

 

Ce sont là quelques mesures qui peuvent vous aider à vous sentir mieux. Elles n’excluent pas et ne remplacent pas un traitement médical de l’allergie, par exemple l’immunothérapie (désensibilisation), mais elles le complètent bien et en améliorent l’efficacité.

 

 

Haut de la pageVos housses  ont-elles subi un traitement anti-acariens ?

 

Les housses d’Allergo Médik forment une barrière de protection naturelle contre les acariens. Un traitement anti-acarien consiste souvent en l’imprégnation d’un produit acaricide. Un tel traitement semble utile dans la mesure où il réduit la quantité d’acariens. Mais ce traitement, qui tue les acariens de surface, ne nous protège pas vraiment, car ce sont aussi les résidus d’acariens morts qui déclenchent les réactions allergiques.

 

Un bon aspirateur et des lavages à l’eau chaude réduisent aussi les acariens, mais ils éliminent les résidus. Un traitement acaricide ne peut avoir qu’une efficacité limitée dans le temps, et on n’en connaît pas toujours les effets à long terme sur la santé. Un tissu-barrière validé par des tests vous protègera plus adéquatement des allergènes d’acariens.

 

 

Haut de la pageQu’est-ce qui distingue vos housses les unes des autres ?

 

Au départ, nos housses assurent toutes une protection-barrière maximale contre les acariens. Ce qui les distingue à ce chapitre, c’est leur mode d’efficacité :

  • Enduction de polyuréthane hydrophile dans le cas de Médik Elite ® 
  • Microfibres finement tissées dans le cas de MédiSoft ®
  • Membrane de polyéter-ester hydrophile dans le cas de Médik Easy ®

Elles sont toutes également adaptées pour les punaises et efficaces pour en limiter la prolifération. Elles en rendent moins difficile l’éradication et protège votre matelas d’une infestation.

 

Médik Elite est notre housse la plus polyvalente car elle protège aussi les matelas contre les fuites liquides.  C’est une housse ultra performante capable de satisfaire les plus exigeants.

 

Forte et résistante, MédiSoft est également une housse de grande qualité qui plaira davantage aux personnes qui préfèrent un tissu-barrière en microfibre, sans enduction ni membrane. Cependant, elle n’est pas imperméable aux liquides.

 

Médik Easy est une bonne housse performante sans plus; elle se distingue surtout par son prix compétitif, son excellent rapport qualité-prix. Bien qu’elle puisse assurer une certaine protection au matelas, elle n’est pas imperméable à 100%. Aussi, nous ne la recommandons pas pour l’incontinence.

 

 

Haut de la pageFaut-il laver les housses neuves avant de les utiliser ?

 

Nous le recommandons, car le matériel, qui sert à la confection des housses, a été entreposé. Avec le temps, des poussières fines ont pu s’y déposer qui pourraient vous indisposer si vous êtes très allergique. Un premier lavage « purifiera » la housse de ces particules et assouplira le tissu pour un meilleur confort.

 

 

Haut de la pageLes housses anti-acariens doivent-elles être lavées souvent?

 

Il est évident qu’elles n’ont pas à être lavées très souvent, car elles ne sont pas directement en contact avec le corps. Les laver 2 à 4 fois par année peut être suffisant. Par contre, pour limiter la prolifération des acariens en surface, vous devrez laver une fois par semaine draps, couvertures et taies d’oreillers, et cela à l’eau chaude. Nous recommandons aussi de passer l’aspirateur sur les housses une fois par mois (sur les deux faces du matelas).

 

Sauf « accident de parcours », il n’est pas conseillé de laver vos housses trop souvent car chaque fois que vous les enlevez pour les laver, vous libérez une multitude de poussières allergisantes. À moins de porter un masque respirateur (de type N95), faites enlever vos housses par quelqu’un qui n’est pas allergique, sortez durant l’opération et absentez-vous quelques heures. Demandez à votre ami(e) de passer l’aspirateur partout dans la chambre ainsi que sur le matelas et les oreillers avant d’y remettre les housses.

 

 

Haut de la pageQuand le lavage des housses s’impose-t-il sans tarder ?

 

Évidemment dès qu’il y a dégâts importants mais surtout, particulièrement s’il n’y a pas d’alèse, dès qu’il y a fuite d’urine (qu’elle soit le fait d’un chat ou d’un humain) ou d’un autre liquide pouvant laisser des odeurs.

 

Bien sûr, avec Médik Elite, ces liquides n’atteindront pas le matelas, mais l’enduction de polyuréthane hydrophile, bien qu’elle soit totalement imperméable aux liquides, reste respirante, c’est-à dire perméable à la vapeur d’eau, aux émanations gazeuses et donc aussi aux effluves odorants. Pour éviter que des mauvaises odeurs imprègnent le matelas, enlevez la housse aussitôt que possible pour la nettoyer, et profitez-en pour exposer le matelas à une ventilation adéquate. Si vous êtes allergique, bien sûr, portez un masque ou faites faire ceci par quelqu’un d’autre.

 

 

Haut de la pageLa housse imperméable Médik Elite rend-elle inutile l’alèse ou le piqué ?

 

La housse Médik Elite bloque les liquides et les empêche de se rendre au matelas. Cependant, le tissu 100% polyester n’absorbe pas ces liquides, il est hydrophobe. Pour moins d’inconfort en cas de « fuite », un piqué ou une alèse reste utile pour absorber ces liquides. Le piqué ou l’alèse assure mieux que le drap  une dispersion accrue du liquide et aide à garder la peau au sec tout en apportant un confort cousiné.

 

Si vous avez déjà une alèse pour protéger votre matelas, laissez-la en place, pas sous la housse mais par-dessus, entre la housse et le drap. Votre matelas aura ainsi double protection et votre housse pourra rester plus longtemps sur le matelas sans avoir à être lavée. Sauf dégâts majeurs, il pourra suffire à l’occasion de l’essuyer avec un chiffon humide.

 

L’alèse complète bien la housse protectrice. Cependant, si vous êtes allergique et voulez empêcher les acariens de coloniser votre alèse, vous devrez laver celle-ci à l’eau chaude une fois par semaine, comme nous le recommandons pour les draps et couvertures. Certains fabricants proposent des  housses multicouches (tissu-barrière + surface absorbante matelassée). Nous avons écarté cette option car l’épaisseur de ces housses en fait des repaires d’acariens et oblige à les laver toutes les semaines, ce qui est contre-indiqué pour des housses anti-acariens.

 

 

Haut de la pageEst-il nécessaire de couvrir aussi la couette?

 

Comme le matelas et les oreillers, les couettes sont rapidement infestées par les acariens. Si vous pouvez laver vous-même votre couette, une ou deux fois par mois, peut-être pourrez-vous vous passer d’une housse de couette, mais rien n’est moins sûr. Certaines couettes épaisses se prêtent mal à de nombreux lavages, elles doivent plutôt être envoyées chez le nettoyeur, ce qui peut s’avérer dispendieux. Il vaut mieux alors, pour être bien protégé, les envelopper d’une housse.

Si vous n’en n’êtes pas sûr(e), vous pouvez y aller par étapes : Enveloppez d’abord matelas et oreillers de housses dont l'effet barrière est validé (c’est le cas de nos housses) et mettez votre couette de côté, le temps de ressentir les bienfaits d’une bonne protection anti-acarien. Après vous être senti mieux plusieurs jours, remettez votre couette après l’avoir lavée. Si, dans les semaines qui suivent, les symptômes reviennent, vous saurez qu’il vous faut envelopper votre couette. Appelez-nous. Nous pourrons vous accommoder.

 

 

Haut de la pageEst-il nécessaire de couvrir le sommier ?

 

Si vous avez un sommier tapissier ou capitonné, il peut abriter une quantité d’acariens, il faudrait le remplacer par un sommier à lattes ou à ressorts horizontaux, non recouvert de tissu, ou sinon  l’envelopper d’une housse hermétique. Par ailleurs, une housse est recommandée, quel que soit le sommier, comme mesure préventive pour empêcher des punaises de lit de l’infester.
 

 

Haut de la pageQue sont les punaises de lit ?

 

Les punaises de lit (Cimex lectularius) sont des insectes piqueurs et suceurs de sang, qui ont la taille et l’apparence de pépins de pomme, avec un corps ovale et aplati d’un brun rougeâtre. Elles aiment s’installer dans le matelas, le sommier et les oreillers, c’est-à dire près de leur victime. Elles sont attirées par la chaleur corporelle du dormeur et le piquent quand il dort pour se gorger de son sang. Les piqûres laissent des lésions qui provoquent des démangeaisons, parfois de l’urticaire. Les réactions de chacun varient selon le degré de sensibilité.

 

C’est un parasite qui prolifère rapidement et qui est difficile à exterminer. La femelle peut pondre de 200 à 400 œufs durant sa vie, selon les conditions de température et l’accès à la nourriture (sang). Les œufs prennent de 6 à 17 jours pour éclore. Ils sont blancs et de la taille d’une tête d’épingle, ils sont difficiles à voir et à détruire car ils sont déposés et collés au creux des plis et des coutures, dans les fissures du matelas et dans tout ce qui peut servir de cachette dans le lit et autour du lit.

 

 

Haut de la pageVos housses anti-acarien sont adaptées pour les punaises ?  Que veut dire ici « adaptées »?

 

Cela veut dire qu’elles ont été confectionnées pour faire face aussi à ce problème, de façon à ce qu’aucun parasite ne puisse la pénétrer ou en sortir, et qu’aucune punaise ne puisse même s’y cacher, ce qui n’est pas le cas de toutes les housses anti-acariens.

 

Les coutures intérieures de nos housses sont renforcées par du biais, et la fermeture à glissière est recouverte tout au long de son parcours d’un rabat double protection, cela sur la face intérieure de la housse. La face extérieure n’offre ainsi aucune cachette qui permettrait à des punaises de s’y dissimuler et d’y pondre leurs œufs.

 

En outre, la fermeture à glissière se prolonge dans sa partie finale au delà du point terminal normal, les deux côtés de la fermeture étant rapprochés à cet endroit et fixés à la housse de façon à ne pouvoir s’entrouvrir d’elle-même, ce qui assure une étanchéité parfaite. Nos housses préservent ainsi le matelas d’une infestation et rendent moins difficile la détection et l’éradication des punaises.

 

 

Haut de la pageQuelles mesures préventives puis-je prendre contre les punaises de lit ?

 

Ca revient à demander : comment ne pas les laisser entrer chez soi ? Ce n’est pas simple. Elles peuvent s’infiltrer partout et arriver chez vous de mille et une façons. On peut les ramener du cinéma, d’un magasin, d’un hôtel, dans nos valises, nos vêtements… et n’importe qui peut nous infester à son insu. Même en étant prudent, ca peut vous arriver. Il vaut mieux prendre ses précautions. Pensez, avant même d’être infesté, à protéger votre matelas et à réduire le nombre d'endroits où les punaises de lit peuvent se cacher.

 

Santé Canada recommande d’envelopper le matelas d’une housse anti-acarien hermétique adaptée pour les punaises. C’est sans doute la meilleure mesure préventive car le matelas est l’habitat préféré des punaises. Elles y sont près de  leur garde-manger, c’est-à dire vous. Protéger le matelas, c’est déjà réduire de beaucoup les désagréments causés par une infestation. Mais évidemment, une bonne prévention ne s’arrête pas là :

 

  • Passez l’aspirateur régulièrement dans toutes les pièces et partout où il pourrait y avoir des punaises de lit mais surtout dans les chambres, sur les matelas  (coutures et replis) les sommiers, les bases de lit, les plinthes, les fentes et fissures du plancher, etc.
  • Lavez votre literie, votre lingerie, vos vêtements à l’eau très chaude et passez tout ensuite au sèche-linge pendant au moins 30 minutes au cycle le plus chaud.
  • Enlevez, si possible, tapis, moquettes ou papier-peint, toutes ces cachettes où les punaises peuvent se dissimuler.
  • Scellez les fissures et les fentes dans les murs, les planchers et les boiseries en les calfeutrant.
  • Évitez les traineries. Éliminez le désordre, les accumulations d’objets et de meubles.
  • Soyez très prudent avant d’apporter chez vous articles d’occasion, vêtements, literie et meubles usagés. Inspectez tout avec soin.
  • Informez-vous sur les punaises afin de mieux les détecter et mieux vous en protéger. Vous trouverez tout ce qu’il vous faut savoir sur les sites suivants :
  •  

Punaises des lits - Feuillet de renseignements sur les organismes nuisibles

Les Punaises de Lit, état de situation, méthodes de protection, de prévention et de contrôle

 

 

Haut de la pageQue faire s’il y a des punaises chez moi ? Dois-je jeter mon matelas ?

 

Il importe de signaler le plus rapidement possible la présence de punaises et d’entreprendre les démarches qui s’imposent. Faites appel à des professionnels qualifiés. Ceux-ci vous donneront des directives pour la préparation des lieux en vue du traitement.  Cela fait, ils utiliseront des insecticides homologués et sécuritaires à des endroits précis ou mieux traiteront à la vapeur sèche partout où il est possible de le faire.

 

La désinfestation de la literie se fait normalement à la vapeur très chaude. C’est ce que recommande Santé Canada. La vapeur détruit les œufs de punaise. Passez le matelas à l’aspirateur muni d’un bec suceur, surtout au niveau des coutures et des replis et assurez-vous qu’il soit bien sec avant de l’envelopper dans une housse adaptée pour les punaises. Avec un traitement approprié et une bonne housse, il n’est pas nécessaire de jeter ou remplacer un matelas, surtout s’il est neuf ou presque neuf. Et songez qu’une housse coûte beaucoup moins cher qu’un matelas.

 

Les punaises ne supportent pas chaleur ou froid excessif. Si vous craignez que des punaises aient survécu, vous pouvez aussi recourir à la congélation. L’hiver, par temps très froid, mettez votre matelas sur la galerie au moins 24 heures. Acariens et punaises ne devraient pas survivre à un tel traitement. Gare à l’humidité dans le matelas. Assurez-vous qu’il soit sec avant de lui remettre la housse. Si vous ne tenez pas à remplacer votre sommier, vous pouvez lui faire subir le même traitement. De même, mettez les petits objets au congélateur deux ou trois jours.

 

 

Haut de la pagePuis-je procéder à l’extermination moi-même ?

 

Ce n’est pas recommandé. Si on ne procède pas de la bonne façon, on risque d’aggraver le problème, les punaises se répandront partout dans la maison. Le recours aux services d'un spécialiste de la lutte antiparasitaire est la solution la plus simple. Si on est propriétaire, on peut décider de traiter les punaises soi-même, mais il faut être bien informé, méthodique et rigoureux. Cherchez de l’aide et de l’information. Sur Internet, vous trouverez tout sur l’identification, le traitement, le contrôle et la prévention des punaises de lit.

 

La préparation pour une éradication efficace exige beaucoup de travail, comme le nettoyage des étagères, le lavage des vêtements et de la literie, le déplacement des meubles afin de les éloigner des murs et le désencombrement des pièces. Les sites suivants vous donneront une idée du traitement et du travail de préparation en vue du traitement :

 

Faites de votre lit un îlot

Documentaire sur les punaises de lit

 

Les punaises « modernes » sont coriaces et bien des produits de désinfection disponibles en vente libre sont inefficaces et toxiques. Il convient d’être prudent avec les insecticides et pesticides. Vous pouvez acheter ou, si possible, louer un nettoyeur à vapeur sèche. Cette technologie est non-toxique et a l’avantage de tuer aussi les œufs. Traitez à la vapeur partout où les punaises de lit peuvent se cacher, derrière les plinthes, dans les fissures, les fentes, les cadres du lit, le sommier, le matelas surtout. Traitez ou lavez votre literie, vos vêtements et vos effets personnels.

 

Même après tout cela, demeurez vigilant. Deux mesures de base doivent être prises pour prévenir le retour des punaises. Passez souvent l’aspirateur muni d’un bec suceur partout où c’est possible. Et, bien sûr… procurez-vous des housses hermétiques pour votre literie.

 

 

Haut de la pageEt s’il restait des punaises ? Comment les empêcher d’accéder au lit ?

 

Votre logis a été traité contre les punaises, votre matelas, votre sommier et vos oreillers sont protégés par des housses hermétiques, mais vous n’êtes pas tranquille. S’il en restait dans la maison ? Comment les empêcher d’accéder au lit ? D’abord, assurez-vous que le lit est éloigné du mur. Appliquez, tout le tour des pattes de lit, un ruban adhésif collant fortement sur les deux faces. Si des punaises cherchent à monter sur le lit, elles s’y englueront comme sur du collant à mouche.

 

En marchant au plafond, elles pourraient aussi se laisser tomber sur le lit, qui sait  ?...  Avec le même ruban adhésif, établissez au plafond un périmètre de sécurité qu’elles ne pourront franchir. Vous pourrez ainsi dormir tranquille. Vérifiez chaque matin votre ruban adhésif. Si vous n’y voyez jamais de punaise, c’est sans doute que le traitement a réussi et qu’il n’y en a plus dans la maison.

 

 

Haut de la pageQu'est-ce qu'un masque respirateur N95 ?

 

Le respirateur/masque N95 certifié par le NIOSH est conçu de manière à conférer une protection respiratoire à la personne qui le porte. Le niveau d'efficacité de filtration du respirateur/masque N95 est de 95 % ou plus contre les particules aérogènes exemptes d'huile lors de mises à l'essai avec des particules de 0,3 microns. Le N95 résiste aux fluides, il est jetable et il peut être utilisé lors de procédures chirurgicales.

 

Le « N » représente « Ne résiste pas à l'huile » tandis que le « 95 » indique un taux d'efficacité de filtration de 95 %. 

 

Vous avez d’autres questions ? N’hésitez pas à nous les poser. Nous ferons de notre mieux pour y répondre.

Vous êtes allergique aux acariens ? Vous craignez une infestation par les punaises ? Ou voulez simplement la meilleure protection possible pour votre literie ?

Nous pouvons vous aider.  Nous avons la solution pour matelas, oreiller et couette.

Vous avez des questions ? Consultez notre FAQ ou appelez-nous :  

À Québec : 418-626-8611        À l’extérieur, sans frais : 1-888-847-7951

   

  Qualité Québec PayPalPaiments PayPal acceptés   Canada    

SSL
    PayPal Vérifié
Le service de paiment par carte de crédit ou par PayPal® est effectué via le service PayPal® sécuritaire et simple.
Vous n'êtes pas obligé de posséder un compte PayPal® pour effectuer le paiment par carte de crédit.
Lorsque vous utilisez PayPal®, vos informations financières ne sont jamais communiquées au marchand.
Pour plus d'informations veuillez consulter le site Paypal®.

 

Vous n'êtes pas à l'aise avec les achats en ligne, appelez-nous pour passer votre commande par téléphone.